Votre profil :Grand public|Professionnel|Étudiant|Entreprises / Collectivités|Journaliste
Programme CAPTOR
Investissements d'avenir
Recherche clinique (WP2)Equipes

Equipes

Phases I et II

Cette équipe propose plus de 30 études qui s’avèrent être pour la plupart : 

  • Des études de phase I « First in Human » dont l’objectif principal est la mise au point des traitements en vérifiant leurs propriétés pharmacologiques ;
  • Les études de « preuve du concept » (phase IB et II) pour des molécules dont la pharmacologie et le mécanisme d’action sont connus et pour lesquelles il est attendu de fournir les premières preuves d’activité anti-tumorale.

Ces études concernent tous les champs de la cancérologie et de l’hématologie. L’implication de l’Unité de Phase I dans le cadre de la recherche est décidée en concertation avec les médecins de chaque discipline (Onco-thoracique, hématologie, etc.)
 
Ces dernières années, cette équipe a en particulier contribué à la mise au point des inhibiteurs BRAF de deuxième génération, ainsi qu’à la mise au point de traitement dans le domaine de l’épigénétique et de l’immunologie (anti macrophages, anti PDL1).
 
Le financement CAPTOR permet d’assurer la coordination et le soutien au screening, à l’inclusion et à la production de données scientifiques propres aux phases I.

 Voir les membres de l'équipe

Onco-thoracique

L’équipe dirigée par Julien Mazières mène plusieurs projets de recherche en onco-thoracique dans le cadre de CAPTOR, et s’intéresse notamment au rôle des facteurs hormonaux dans les adénocarcinomes féminins en particuliers chez les non-fumeuses. Une publication a été réalisée et d’autres travaux sont en cours en collaboration avec plusieurs équipes françaises.
 
L’équipe coordonne également une étude dédiée sur des patients mutés pour HER2 et a par ailleurs publié fin 2012 la première étude européenne concernant les caractéristiques épidémiologiques des  patients porteurs d’une mutation de l’Exon 20 du gène HER2 et des perspectives thérapeutiques pour ces patients. CAPTOR complète cette étude par un suivi des patients déjà inclus et l’étend à d’autres centres investigateurs européens pour renforcer les résultats déjà obtenus.
En parallèle, l’axe « Recherche Clinique » du programme coordonne une étude sur des patients porteurs de l’anomalie génétique de translocation du gène ROS1, et étudie plus spécifiquement les données démographiques de ces patients et la réponse tumorale au traitement ciblé par le Crizotinib. Cette étude est menée là encore avec une dizaine d’investigateurs en Europe (Italie, France, Allemagne, Suisse) et devrait être soumise à publication fin 2014.

 Voir les membres de l'équipe

Onco-digestive

[contenu à venir]

 Voir les membres de l'équipe

Onco-hématologie

L’équipe dirigée par les Prs. Michel Attal et Christian Récher a pour mission au sein de CAPTOR de réaliser des essais cliniques en onco-hématologie et plus particulièrement sur les myléomes multiples, les lymphomes et les leucémies, en lien étroit avec des industries pharmaceutiques et autres partenaires du domaine de la santé.

 Voir les membres de l'équipe

 

Support méthodologique

La nécessaire concentration des données issues de la recherche clinique et de leurs connexions avec les informations des dossiers médicaux et des paramètres biologiques des patients (y compris celles relatives au Centre de Ressources Biologiques) représentent un défi dont l’enjeu est stratégique. Toutefois cette saisie décentralisée présente quelques inconvénients : la multiplicité des opérateurs rend la saisie des informations moins homogène et moins systématique, impliquant un contrôle de la qualité et parfois une récupération des renseignements pour que les données initiales soient complétées. CAPTOR  a permis le recrutement d’un gestionnaire de données et d’une biostatisticienne, qui viennent renforcer un ingénieur en statistique sénior qui aide à la rédaction des protocoles et à leur suivi dans les projets de cancérologie. Le but ultime est de regrouper l’ensemble des bases de données relatives aux soins et à la recherche clinique autour du même personnel et sur le même site.

 Voir les membres de l'équipe

 

Epidémiologie clinique  

Grâce au réseau régional Oncomip, la région Midi Pyrénées bénéficie d’un système d’information permettant de collecter des données sur tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués dans la région, qui répond de plus en plus aux exigences et aux spécificités de l’hématologie, à l’instar de ce qui se passe pour l’oncologie des tumeurs solides.
Dans le cadre de l’équipe de Pascale Grosclaude en épidémiologie clinique, une partie des données de l’hématologie est donc maintenant transférée vers un Dossier Communicant de Cancérologie d’Oncomip. A terme, il s’agira d’un registre hospitalier régional, permettant de nombreux échanges offrant plusieurs avantages :
 

  • accessibilité aux informations pour tous les centres de soins de la région,
  • saisie directe des informations par les centres ayant vu les patients pour les diagnostics,
  • possibilité, à terme, de compléter le dossier par des informations de suivi,
  • existence d’une base structurée pouvant être requêtée.

 
Ce registre hématologique pourra être associé aux différentes bases utilisées en recherche clinique, et donnera la possibilité de récupérer des informations d’identification et de suivi des patients. Il permettra in fine l’exploitation directe de ces données pour une description des tumeurs et des pratiques à partir des données collectées.

 Voir les membres de l'équipe

 

Version mobile CAPTOR - Médicaments anti cancerCAPTOR - Médicaments anti cancer
 
Agenda

Conférence "Stress & Cancer"
Amphithéâtre IUCT-O - 13h30 - 29/11/2017

Réunion CAPTOR WP3
Faculté de Médecine de Purpan - 17:30 - 22/03/2017
Université Toulouse 3 - Paul Sabatier Inserm CNRS Institut Claudius Regaud CHU de Toulouse IUC Oncopole ANR